Illustrations, mascottes, détourages photos …

Nos graphistes sont à votre disposition pour retoucher ou créer de toutes pièces les visuels dont vous avez besoin

Parce qu’avoir des choses à dire c’est bien, mais pouvoir les mettre en valeur avec une ou deux images bien choisies, c’est encore mieux !


Illustration à la demande

Un paysage, un objet, un portrait … L’Agence de Com’ vous propose une illustration exclusive, réalisée sur votre demande pour correspondre parfaitement à vos besoins.

 Prix par illustration : 105€

  • Une illustration au format .jpg, d’une résolution de 1500 x 1500 pixels (soit environs 12.7 x 12.7 cm maximum pour une impression de bonne qualité) vous sera fournie. Nous pouvons bien sûr vous préparer des images de plus grandes dimensions, n’hésitez pas à demander un devis sur-mesure !


Mascotte

Un petit compagnon à placer dans vos différentes communications (site web, documents commerciaux …).

  • Conception d’un personnage : 195€

  • Différentes émotions ou situations : 85€/visuel

  • ll est possible de placer ce personnage dans un environnement simple, ou de lui faire porter ou utiliser des accessoires. Inspiré d’un personnage, d’un animal ou d’un objet, ce type d’illustration se déroule en deux étapes distinctes : d’abord la recherche du modèle, puis les déclinaisons selon différentes émotions ou situations.


Détourage photo

Vous avez besoin de mettre en valeur un produit, et de l’isoler de son environnement ? Avec un détourage professionnel, vous êtes assuré de la qualité du résultat !

20€ par visuel

 

  •  

    Votre photo doit mesurer au moins 500 x 500 pixels. Le sujet que vous souhaitez détourer ne doit pas être flou : le détourage ne corrigera pas ce genre de problème. 

Contactez-nous

Décrivez-nous un peu votre activité, votre projet, vos coordonnées … Vous pouvez joindre vos croquis scannés si vous en avez !

Des fichiers exclusifs, qui vous appartiennent VRAIMENT

Nous avons pour principe de vous fournir à la fin du projet le fichier-source. Cela signifie qu’il vous appartiendra dès le paiement de votre facture, et que vous pourrez à l’avenir le transmettre au graphiste de votre choix pour effectuer des modifications.

Renseignez-vous : parfois ces fichiers-source ne sont pas fournis par les prestataires ! Pour nous, ce n’est qu’un argument de plus qui démontre notre démarche de transparence.

Illustration vectorielle ou matricielle ? Une histoire de pixels …

Au fil de votre recherche d’une agence de communication, vous avez certainement entrevu des articles qui vous parlent de résolution, d’illustration vectorielle ou matricielle. Ce vocabulaire un peu barbare cache des informations précieuses concernant la qualité de vos futures illustrations, logos etc … Alors quelques explications détaillées vous seront peut-être utiles pour vous y retrouver !

  • Tout d’abord, qu’est ce qu’un pixel ?

    C’est tout simplement un carré de couleur. Mis les uns à coté des autres, ils composent une mosaïque. Vus de près, cette mosaïque paraît floue, voire abstraite … C’est ce qu’on appelle une image pixelisée ou de mauvaise résolution :

     

    illustration - matriciel
    Et plus les pixels sont nombreux sur une surface de même taille, plus la résolution s’améliore …


    illustration - matriciel

    Pour faciliter le calcul de cette résolution, on utilise souvent la notion de DPI (Dot Per Inch) ou PPP (Pixels Par Pouce).

    Ainsi, par exemple, si l’on souhaite créer un document à imprimer, il est recommandé d’avoir une résolution d’au moins 300 DPI (voyons voir, si j’ai 300 pixels dans un pouce au carré, cela me donnerait … un pixel = 0.85 x 0.85mm). Il suffit ensuite de choisir les dimensions du document, par exemple un format A4. Cela nous donnerait une image de 2480 x 3484 pixels.

    Inversement, si vous avez dans votre ordinateur une image de 1000 x 1000 pixels, elle pourrait être imprimée sur un format papier de 8.47 x 8.47 cm en résolution de 300 DPI.

    Vous pouvez vous amuser avec les différentes résolutions et tailles de documents sur ce site bien utile : ISATOA.

    Vous trouverez également de nombreux détails sur ces notions de résolution ICI.

    Et l’image matricielle alors ?

    Sous ce nom étrange se cache tout simplement une image composée de pixels ! Elle peut être issue d’un appareil photo ou créée de toutes pièces grâce à un logiciel comme Photoshop, par exemple. Les termes « Bitmap » ou « raster » sont synonymes de « matriciel ».

    Les fichiers de type .GIF, .JPEG ou .PNG sont matriciels.

    Quelques réalisations de L’Agence de Com’ :

    72 DPI pour un affichage écran : une erreur ?

    On a pour habitude de dire qu’une image prévue pour un affichage numérique doit être créée dans une résolution de 72 DPI.

    En fait c’est une habitude qui date de la bonne vieille époque des écrans cathodiques (les dalles affichaient bel et bien une résolution de 72 DPI), mais depuis bien longtemps maintenant, chaque type d’écran possède sa propre résolution, c’est ce qu’on appelle le pitch (plus le pitch est faible, meilleure est la résolution.

    Pour parler clair, voici quelques exemples :responsive

    • Un écran de 24″ 1680×1650 px aura une résolution de 86dpi
    • Un écran de 23″ Full HD aura une résolution de 96dpi
    • Un PC portable avec un écran standard de 17″ aura une résolution de 108dpi
    • Et que dire de nos dernier iPhones qui affichent l’incroyable résolution de 326dpi sur leurs écrans rétina ?

    En fait le crime n’est pas bien grand : L’illustration apparaîtra simplement légèrement plus petite ou plus grande sur chaque écran. Cependant, pour éviter toute erreur, mieux vaut décrire les images numériques en pixels qu’en centimètres, cela aura au moins le mérite d’éviter les confusions et de coller à la réalité.

    En revanche, que l’image d’origine soit en 72, 300 ou 600 dpi n’aura aucun impact sur son affichage web : seul compte le nombre de pixels.

    Si vous souhaitez en savoir plus, vous trouverez de nombreux détails ICI et LA

  • Si vous avez déjà fait imprimer des objets publicitaires, vous avez certainement été confronté à cette demande : « merci de nous fournir votre visuel sous format vectoriel » … 

    Alors ces illustrations vectorielles, qu’est ce que c’est exactement ?

    Ces fichiers n’ont rien à voir avec les images matricielles : ce sont des visuels dont chaque forme est décomposée en lignes et en courbes mathématiques. C’est un système de coordonnées et de proportionalités. Généralement plus lourd qu’un visuel matriciel, ce type de fichier transporte avec lui ces courbes mathématiques, et permet au visuel d’être mis à l’échelle à l’infini : Du jeton de caddie à l’affiche de cinéma, votre image restera optimale.

    Agrandissements d’un cercle vectorielillustration - cercle vectoillustration - cercle vectoillustration - cercle vecto

    Agrandissements d’un cercle matriciel

    illustration - cercle matricielillustration - cercle matricielillustration - cercle matriciel

     

    L’Agence de Com’ utilise Illustrator pour créer vos logos sous format vectoriel. C’est la méthode la plus professionnelle pour vous permettre d’utiliser votre logo en toutes circonstances. 

    Les formats .AI, .EPS et SWF sont vectoriels. Acrobat Reader (PDF) est quand à lui capable de lire des fichiers matriciels ou vectoriels.

    Quelques réalisations de L’Agence de Com’ :

Tous nos tarifs sont présentés Hors Taxes. Dans de rares cas, une demande d’illustration plus complexe que la normale peut entraîner une réévaluation à la hausse du prix affiché. C’est pourquoi nous étudions toujours votre demande avant de vous confirmer nos prix par devis.